Géologie et climat

Géologie mis en avant
Ardoisière de Haybes © P. Papier

« La géologie est un facteur de richesse écologique du territoire. Elle permet d’expliquer la répartition des activités humaines, les modes agricoles, les paysages, les matériaux de construction. Le patrimoine géologique des Ardennes est exceptionnel par sa diversité. »

 

Des Paysages formés en 4 temps 

1. A l’ère primaire (ou Paléozoïque), du Revinien (-540 millions d’années) au Givetien (-390 millions d’années), les Ardennes ont été régulièrement envahies par des mers au fond desquelles des sédiments se sont déposés. Sous l’effet du métamorphisme (le métamorphisme désigne l’ensemble des transformations subies par une roche sédimentaire, magmatique ou métamorphique sous l’effet de modifications des conditions de température, de pression, de la nature des fluides et, parfois, de la composition chimique de la roche), ceux-ci se sont transformés en différentes roches : phyllades, schistes ardoisiers, quartzites, ou calcaires.

Au passage, c’est à Fromelennes, à proximité de la ville de Givet, que l’on peut découvrir les Grottes de Nichet (creusées dans le calcaire Givétien), et qui comportent de très belles salles.

A Vireux-Molhain, au « Mur des douaniers », des couches géologiques plus anciennes datées de l’Efeilien (-385 millions d’années), renferment des fossiles d’organismes aujourd’hui disparus : les trilobites.

On peut retrouver de magnifiques exemplaires de fossiles au Musée des minéraux et fossiles des Ardennes de Bogny-sur-Meuse. Chaque année, les minéraux et fossiles s’exposent lors de la bourse-exposition à Bogny-sur-Meuse. Durant un week-end, de nombreux exposants de France et d’ailleurs font le déplacement pour vous faire partager leur passion et vous faire admirer leurs exceptionnelles collections. Des animations et jeux sont organisés pour le plus grand plaisir des petits et des grands !

35ème Bourse-Exposition Minéraux – Fossiles de Bogny-sur-Meuse en 2018 :

 

Les couches du dévonien ont une réputation mondiale et le terme Givetien fait toujours partie de l’échelle stratigraphique mondiale (description des strates, ou couches de terrain, qui constituent l’écorce terrestre dans le but de reconstituer l’histoire de celle-ci).

> La fossilisation expliquée en images (créé par Erasme.org)

(La lecture de ce fichier nécessite une application prenant en charge le format swf, disponible gratuitement : lecteur flash, swf player pour android, Puffin Web Browser pour iPhone ou iPad). Vous pouvez également l’enregistrer sur votre disque dur.

 

2. Il y a environ 350 millions d’années, une chaîne de montagne s’est formée : c’est le plissement hercynien qui a plissé les couches, pouvant également les recristalliser. C’est le cas des roches argiles qui se sont transformés en ardoises. Nous sommes dans le pays de l’ardoise. Elles sont utilisées depuis l’Antiquité et ont été exportées dès le Moyen-Age. Les ardoises ardennaises sont noires, violettes ou vertes. C’est à Rimogne qu’on peut découvrir la très belle Maison de l’Ardoise.

3. A l’ère secondaire (ou Mésozoïque), du Trias en passant par le Jurassique (-208 millions d’années) jusqu’au Crétacé (-65 millions d’années), sur le massif ardennais érodé, la mer revient à diverses reprises sur le vieux socle primaire dont seules les parties les plus hautes émergent. C’est à cette période  que se forment divers types de paysages, dont les crêtes pré-ardennaises  au sud du département. C’est aussi à la fin de cette ère, au Crétacé,  que se forme  la craie roche caractéristique de toute la Champagne.

4. Le soulèvement alpin qui a débuté à la fin de l’ère secondaire, a vu sa phase la plus importante se produire à l’ère Tertiaire. Il a provoqué le soulèvement des couches de terrain et le retrait de la mer.

Au quaternaire, les fleuves, la Meuse en particulier, qui coulaient sur un plateau surélevé ont dû,  pour retrouver leur profil d’équilibre,  provoquer une forte érosion des sols et ont creusé les vallées en sculptant de magnifiques paysages tels ceux de la vallée de la Meuse.

 

 

Toutes ces périodes ont engendré des paysages de plateaux et de vallées très encaissées, donnant naissance à de nombreuses légendes. Le sous-sol est riche de roches renfermant parfois des minéraux comme la fluorine, la calcite, le quartz, la pyrite de fer et bien d’autres encore. Ces roches sont à l’origine de sites particuliers tels le Pas Bayard à Hargnies, la source ferrugineuse de Laifour, les Quatre Fils Aymon à Bogny-sur-Meuse ou le paysage ruiniforme du Roc –la-Tour à Monthermé. La vallée de la Meuse, de Givet à Charleville-Mézières regorge de points de vue à couper le souffle et aménagés pour le plaisir de tous.

Le PNR des Ardennes est à cheval sur deux entités géologiques distinctes :

  • l’Ardenne stricto sensu au Nord, avec des terrains métamorphiques anciens,
  • les Crêtes préardennaises et la Thiérache Ardennaise dans la partie sud-ouest du territoire qui présentent des roches sédimentaires beaucoup plus récentes.

Des pierres qui ont façonné nos paysages et notre architecture

Sur le territoire du PNR des Ardennes, on retrouve tout un panel de pierres qui ont servi et servent encore à la construction des habitats :

  • des quartzites, utilisés comme pierre à bâtir ou à empierrer les routes et qu’on retrouve, notamment à Bogny-sur-Meuse avec les 4 Fils Aymon,
  • des schistes ardoisiers, couvrant murs et toitures de nombreuses maisons de l’Ardenne, tel à Haybes, Fumay et Rimogne,
  • du calcaire, utilisé comme pierre de taille et marbre.

 

 

Deux réserves d’intérêt géologique

A Vireux-Molhain, se situe la 1ère Réserve Naturelle Nationale « le Mur des douaniers » constituée d’une riche faune fossile (trilobites, mollusques, brachiopodes…) et qui représente l’un des gisements fossiles les plus anciens de France.

Les pelouses de la Pointe de Givet est la 2nde Réserve Naturelle Nationale classées par décret, du fait notamment de son intérêt géologique unique pour le nord-est de la France.

Les deux réserves sont co-gérées par l’Office National des Forêts et par le Conservatoire des Espaces Naturels de Champagne-Ardenne.

 

Partager cette page :

massa diam vel, ut lectus pulvinar