Observatoire de l’itinérance douce – Première édition

Observatoire itinérance Parc Naturel Régional des Ardennes

Publié le 19 juin 2019 par Parc Naturel Régional des Ardennes

Dans le cadre du projet Ardenne Ecotourism et conformément aux objectifs de sa charte, le Parc naturel régional des Ardennes a installé une série de compteurs de fréquentation sur son territoire afin d’observer les flux de randonneurs.

Qu’ils soient pédestres, vététistes ou à vélo, ces premiers chiffres clés de l’itinérance douce présentent le nombre de passages enregistrés sur le territoire du Parc naturel régional des Ardennes en capitalisant sur les compteurs du PNR des Ardennes et ceux de ses partenaires.

Le rôle du PNR :

Partenaire du projet Interreg Va Ardenne Ecotourism.
Propriétaire et administrateur de 4 compteurs de fréquentation (2 multi-comptage VTT+piétons et 2 comptage piétons).
Le Parc collecte et analyse des données issues de 10 compteurs en relation avec le groupe de travail Ardenne (coordination ADT08 avec le soutien de l’Agence Régionale du Tourisme Grand-Est et le CGT Wallonie) visant à développer un observatoire à l’échelle de l’Ardenne.
Le Parc est également en relation avec les collectivités territoriales pour accroître le nombre de compteurs et autres moyens d’observation (propriété collectivités, gestion PNR).

L'observatoire de la Roche Aux Sept Villages
L’observatoire de la Roche Aux Sept Villages

Ardenne Ecotourism ?

Ayant pour objectif de gommer la frontière franco-belge dans cette partie occidentale du massif de l’Ardenne, 3 compteurs ont été placés à proximité de la frontière et sur les futures axes promus par la destination Ardenne. Ce sont des compteurs situés en forêt dénombrant à ce jour un faible nombre de passages sur l’année 2018 (7 690). Un chiffre à l’instant T qui servira d’indicateur, d’une base, pour observer les bienfaits du projet Ardenne Ecotourism dans les années à venir, ainsi que la fréquentation des itinérants pédestres (la randonnée itinérante impose d’arriver à l’étape chaque soir et de changer d’hébergement toutes les nuits ou presque).
Selon les données 2018, le nombre d’itinérants de ce genre est estimé à 1 057 personnes/an.

L’observatoire de Roc-la-Tour – Monthermé

Un premier jet :

Cet observatoire a pour objectif de grandir (nombre de compteur) et fait partie d’un projet plus vaste visant à observer l’itinérance à l’échelle de l’Ardenne dans sa globalité.

Télécharger le rapport de l’observatoire de l’itinérance douce

Partager cet article :