Portrait du mois : André Vincent, vice-président au PNR des Ardennes

Publié le 31 mai 2018 par Parc Naturel Régional des Ardennes

2ème Vice-Président au PNR des Ardennes, Vice-Président de la Communauté de communes Ardennes Rives de Meuse et 1er adjoint à la commune d’Hargnies (ancien Maire d’Hargnies de 2010 à 2017), André VINCENT s’investit depuis de nombreuses années au sein du Parc Naturel Régional des Ardennes.

 

Président de la commission « Valorisation des Ressources Naturelles » au PNR des Ardennes et Président de la Zone Spéciale de Conservation des Tourbières du Plateau Ardennais, André Vincent a participé aux suivis de Contrats Natura 2000 et a engagé des aménagements forestiers sur la commune d’Hargnies en vue d’améliorer la biodiversité et la qualité des milieux.

On peut citer comme exemple le marais d’Hargnies avec l’ouverture des milieux et création d’hibernaculum (refuge ou gîte qui sert à l’hibernation d’un animal) , ainsi que le site remarquable de la Croix Gillet aux Vieux Moulins d’Hargnies avec des désenrésinements et la création de mares.

De 2011 à 2013, la commune d’Hargnies et l’Amicale des Chasseurs  en partenariat avec Réseau Transport Électricité ont aménagé environ 40 ha de couloirs électriques en site de biodiversité par une gestion alternative de la végétation dans ces espaces naturels. Ces aménagements ont permis d’améliorer la capacité d’accueil de la forêt et du gibier grâce à l’implantation de cultures, de semis de genets, d’arbres fruitiers et la réduction de la fougère Aigle, très invasive.

Son engagement dans une démarche de développement durable s’est traduit également par la mise en place d’une chaufferie au bois à Hargnies. En 2014, une chaufferie aux bois sous forme de plaquettes forestières, chauffe actuellement la mairie et les deux écoles de la commune.

En 2016, le PNR des Ardennes a été retenu pour l’appel à programme »Leader ». Ce programme finance des actions sur le territoire du PNR des Ardennes dans le cadre du développement de l’itinérance douce et des circuits courts, de la valorisation du patrimoine local et dans la mise en place de nouveaux services à la population.

En 2017, le PNR des Ardennes a été lauréat de l’appel à projet « Pour une Infrastructure Énergétique, Ecologique, et Sûre en Ardenne» consistant à restaurer écologiquement 100ha de couloirs électriques sur le périmètre du PNR des Ardennes. Ce projet, coordonné par le PNR des Ardennes et co-financé par l’Ademe et RTE à hauteur de 800 000 € va permettre de restaurer  des couloirs électriques et ainsi de reconquérir la biodiversité sous les lignes à Haute Tension tout en améliorant les aspects paysagers sur le territoire du Parc. Au titre du PNR des Ardennes, André Vincent est en charge du dossier et anime le comité de direction du projet réunissant Réseau Transport Electricité et l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie.

Partager cet article :